GAP THE MIND

DANSE // LORMANDIÈRE – CHARTRES DE BRETAGNE //

Performances chorégraphiques de Claudie Gatineau / Gap the Mind

Métamorphose sur façade : toile d’araignée suspendue en polyane d’ où
éclot un corps qui prendra son envol au cours de la chorégraphie en danse
aérienne.

Nous avons toutes et tous été fascinés par ce mystère : une chenille se métamorphose en papillon. Leurs corps n’ont presque rien en commun. Silhouette, anatomie, habits différents. L’un rampe quand l’autre voltige. Ils ne partagent pas le même monde : le sol contre l’air. Pourtant, ils sont une seule et même vie. Ils sont le même moi.” Cet extrait d’Emanuele Coccia est la métaphore de Metamorphosis 1. Deux corps disparates évoluent laissant une trace poétique et métaphysique visant à révéler dans le noir de la matière la trace du passage du vivant. Y résister ou s’y engager sûrement. Plus qu’un spectacle, se joue sur scène une expérimentation sensorielle tantôt dramatique, tantôt burlesque. La danse contemporaine et la danse hip hop se confondent l’instant d’une partition où les portés dansés sonnent d’une même note.


Conception Claudie Gatineau / Chorégraphie, danseurs: Bruce Chiefare, Claudie Gatineau

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE // 17H